logo de la commune

Site officiel de la

Commune de Cuarny

Administration
Rue du Couchant 4, 1404 Cuarny
Tél / Fax : 024 420 16 10

Greffe et contrôle des habitants
Leila Jörg
Lundi 18h15 - 18h45, Mercredi 11h00 - 12h00
greffe@cuarny.ch

Bourse communale
Uniquement sur rendez-vous
avec Mme Joanna Bocksberger au 079 858 38 19

Photo du village de Cuarny

Situation

situation

Cuarny est un petit village du Nord vaudois situé entre Yverdon et Yvonand appartenant au district Jura Nord-Vaudois. Le territoire de Cuarny est formé par le vallon du ruisseau des Vaux, affluent de la Mentue; ce vallon s’étend de la colline du Montéla jusqu’à celle que domine le village de Cronay. Le territoire de Cuarny touche ceux de Pomy, de Cronay, d’Yverdon-les-Bains, d’Yvonand, de Villars-Epeney et de Cheseaux-Noréaz. Le village lui-même est situé sur la pente orientale du Montéla au bord de la route Pomy-Yvonand, face à une longue côte boisée qui le sépare de la commune de Cronay et à environ 5 km d’Yverdon.

Le point culminant de la commune est la colline du Montéla, très appréciée des randonneurs, avec ses 668 m. Quant au point le plus bas, il se situe à 481 m au niveau du ruisseau de Gy.

La majorité de ses constructions est alignée de part et d'autre de la rue principale, ce qui en fait un village tout en longueur. Malgré sa topographie relativement accidentée, Cuarny a conservé une vocation agricole, puisque subsistent 8 exploitants, parmi lesquelles on compte encore 2 couleurs de lait. On y trouve également un élevage de poneys islandais.

Mais l'artisanat n'est pas en reste et se trouve fort bien représenté par une carrosserie, deux installateurs en sanitaire et chauffage, trois sociétés informatiques, une entreprise de charpente-couverture, une menuiserie, un bureau d'étude construction bois, un spécialiste de constructions en bois rond, un atelier de serrurerie spécialisé dans l’inox, un artisan en poterie gallo-romaine et une entreprise de paysagisme.

L'autoroute A1, dont le tronçon Yverdon-Payerne a été ouvert le 7 avril 2001, a malheureusement largement empiété sur les parcelles les plus aisément cultivables du territoire et constitue une "cicatrice" - en bon vaudois, on dirait plutôt: une "balafre" - diversement appréciée de la population. En effet, si la tranchée couverte de "Champ-Baly" semble bien protéger le centre du village des nuisances sonores, il n'en va pas de même pour ses deux extrémités, qui ont soudainement vu remplacer leur environnement, troublé par le seul chant des oiseaux, par un lancinant chuintement continu, dont le volume augmente considérablement lors du passage de poids-lourds.

Le terrain de Cuarny est très intéressant sur le plan géologique. En effet, on y trouve une source d’eau sulfureuse située dans le ravin qui sépare Cuarny de Cronay. Un trou de sonde pratiqué à cet endroit a permis à un courant de gaz inflammable de s’échapper, courant qui dès lors est continuel. La population de cette commune se monte à 229 habitants. Les «Lou-tsérous» sont ainsi surnommés les «Chats-Huants». La commune compte une société de jeunesse, mais pour ce qui est des autres activités de loisirs, les habitants se rendent à Pomy, où ils bénéficient de différentes sociétés locales.